Vindici Oenotourisme Penedes 4 x 3

Priorat et Penedès : oenotourisme, coopératisme et environnement

 VENI, VIDI, VINDICI ! Le rêve d’une vie (5è partie)

Priorat et Penedès, deux magnifiques régions qui ont donné leur nom à deux appellations estimées. En fait, en Espagne on utilise le terme dénomination d’origine (DO).  La Catalogne en compte 12 Alella, Catalunya, Cava, Conca de Barbera, Costers del Segre, Emporda, Montsant, Penedès, Pla de Bages, Priorat (la plus prestigieuse puisqu’il s’agit de la seule dénomination d’origine contrôlée DOC), Tarragona et Terra Alta.

L’album FaceBook Trésors cachés de la Costa Brava vous a révélé comment nos espoirs de visiter un vignoble de l’Emporda ont été déçus. Nous verrons si la chance finira par nous sourire du côté du Priorat et du Penedès. Bien que la saison viticole soit terminée, ces deux régions sont plus développées au plan de l’oenotourisme et on n’y perdra pas au change.

 

Priorat et Penedès: plaque tournanteTarragone

 

Priorat Penedes Paradis Oenotouristiques

 

 

Alors pendant quelques jours, nous délaisserons notre villa pour nous installer à Tarragone, à 100 kms au sud-ouest de Barcelone. De là, nous rayonnerons sur plusieurs sites d’intérêt, en commençant par Tarragone elle-même, joyau inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous logeons dans un petit hôtel coquet sur une grande et belle place en plein coeur de la vieille ville. L’établissement est impeccable et tout ce qu’il y a d’abordable. Nous avons obtenu le tuyau de la coiffeuse de Brigitte. Dieu seul d’ailleurs sait par quel prodige car aucune ne parle la langue de l’autre. Nous appellerons ça l’éternel féminin.

Tarragone a fière allure. Les vestiges d’un cirque romain nous rappellent qu’un siècle avant notre ère, Rome avait fait de Tarraco la capitale d’une province impériale. Auguste et Hadrien aimaient y résider lors de leurs déplacements. À voir les somptueuses plages de la Costa Daurada, on ne peut qu’approuver leur choix. La ville abrite aujourd’hui un port important de la Méditerranée.

Nous partirons demain à la découverte d’une ‘’Cathédrale du Vin’’, pour reprendre l’expression d’Àngel Guimerà, dramaturge et poète catalan. Vous avez tout juste le temps de visionner d’ici là notre album FaceBook Tarragone, joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Raid éclair dans le Priorat

 

Priorat Penedes Paradis Oenotouristiques

 

 

La coopérative de Falset a été fondée en 1917 et la cave complétée en 1919. Les deux tours encadrant la façade principale de l’édifice moderniste font écho à la devanture du château de Falset. On la distingue d’ailleurs fort bien sur la colline en face.

L’intérieur évoque celui d’une basilique, avec une nef centrale et un transept. L’ancien moulin à huile, convenablement réadapté et climatisé, a quant à lui été reconverti en salle des barriques.

À propos, c’est en 1999 que s’est effectué le passage des barriques en bois historiques aux cuves en acier inoxydable. Deux barriques qui servaient autrefois à l’élaboration du fameux vermouth de Falset sont toujours exposées à l’entrée de la cave.

La demande pour le vermouth qui avait beaucoup fléchi depuis une vingtaine d’années connaît un spectaculaire retour de forme.

Pour allécher leur clientèle en fin d’après-midi, la plupart des cafés terrasses le proposent en formule 2 pour 1. Avec de belles grosses olives locales, inutile de chercher à résister.

La coopérative travaille avec les raisins cultivés sur 250 hectares de vignobles. Les variétés noires sont grenache, samsó, cabernet sauvignon et syrah; en blanc, grenache blanc et macabeu. La production annuelle s’élève à quelques 900 000 bouteilles dont 60 à 70% sont destinées à l’export. C’est l’une des caves les plus prolifiques de la région.

Provenant de multiples producteurs, les vins de la coopérative sont commercialisés sous la dénomination d’origine (DO) Montsant et non la DOC Priorat.

Voyez notre album FaceBook Visite d’une  »Cathédrale du Vin »

 

Séjour paradisiaque dans le Penedès

 

Priorat Penedes Paradis Oenotouristiques

 

 

Torres, une tradition demeurée dans le giron familial de génération en génération depuis la fondation par Jaime Torres en 1870.

Aujourd’hui, la revue Drinks International qualifie la visite des installations de Bodegas Torres d’activité d’œnotourisme la plus innovante au monde.

Aux dires du magazine britannique, ceci ferait de Torres  »the world’s most admired wine brand » (la marque de vin la plus admirée au monde). Ce n’est pas rien … et ce n’est certainement pas pour rien. Bien déterminés à savoir pourquoi, nous emprunterons la route de Vilafranca del Penedès à Sant Marti Sarroca

À la propriété, la balade de 45 minutes en petit train électrique se veut d’abord une expérience divertissante. Elle permet néanmoins de voir tout le sérieux que met la maison à produire des vins qui respectent la terre dont ils sont le fruit. Comme l’affirme la mission de l’entreprise, «plus nous prendrons soin de la terre, meilleur sera le vin ».

Le génie de cette visite est de faire en sorte que chacun voie de ses propres yeux comment le viticulteur s’y prend pour favoriser la biodiversité, limiter l’usage des pesticides à défaut de les éliminer à 100 %, recourir aux énergies renouvelables, économiser l’eau, gérer efficacement les déchets, en un mot, opter pour le développement durable.

Ça fait plaisir à voir à une époque où les multinationales marchandes de désherbants toxiques semblent ironiquement pousser comme de la mauvaise herbe. Voyez notre album FaceBook Oenotourisme dans le Penedès

 

À mi-chemin entre chez Torres et le 7è ciel

 

Priorat Penedes Paradis Oenotouristiques

 

 

L’abbaye Santa Maria de Montserrat est une abbaye bénédictine autonome. On vient s’y prosterner devant la Sainte Vierge taillée dans le bois à la fin du Xlle siècle. On l’appelle familièrement la Moreneta, la noiraude, pour sa couleur sombre.

La légende veut que des anges aient découpé le massif de Montserrat avec une scie en or, d’où l’étymologie populaire de Montserrat, la montagne sciée.

On monte au Monastère en procession, comme à la Fête Dieu. Ce dimanche justement, c’est en grand nombre que les pèlerins ont répondu  à l’appel du Seigneur. L’Ascension prendra deux bonnes heures car le stationnement aux portes du paradis affiche complet. Ne dit-on pas gagner son ciel?

Tant pis pour le concert sacré qu’on annonce pour treize heures. En revanche, nous aurons tout le loisir d’admirer le paysage … si on a l »audace de regarder en bas. Heureusement, la route est parfaitement sécuritaire et nous nous sommes placés sous la protection du Très Haut.

Trip Advisor adjuge au Monastère de Montserrat le 6ième rang de son Top 10 des choses à faire et à voir en Catalogne. Le relief du massif est lui-même saisissant, un croisement entre les  Dentelles de Montmirail et les Météores. Plus on approche, plus on a le sentiment que l’expérience s’annonce relevée.

Parions que vous vous croirez assis à la droite de Dieu en visionnant notre album FaceBook Montserrat: la soif de l’absolu.

 

Sitges

Source Wikipédia

 

Priorat Penedes Paradis Oenotouristiques

 

À l’époque romaine, Sitges sert déjà de lieu d’échange entre les produits du Penedès et d’autres centres de la Méditerranée. L’origine d’une prospérité très manifeste aujourd’hui encore.

D’abord région viticole, l’épidémie de phylloxéra au xixe siècle pousse les habitants à chercher de nouvelles sources de revenus. Certains les trouveront dans les îles de l’Atlantique et en particulier à Cuba. Voilà pourquoi plusieurs lieux portent des noms évocateurs : Islas de CubaMatanzasPinar del Rio

« Los Cubanos » comme on va les surnommer à l’époque, reviennent dans leur région d’origine à la tête d’une nouvelle fortune. Ils se font construire un ensemble de résidences qui font encore le charme de cette station balnéaire reprenant les éléments architecturaux cubains d’alors (vitraux multicolores, persiennes, style colonial).

À peu près au même moment, Sitges devient un centre artistique majeur sous l’influence des luministes, les premiers peintres à bénéficier des évolutions techniques permettant de peindre en extérieur.

Dans les années 1960, avec l’ouverture de l’Espagne au tourisme, Sitges devient la parente continentale d’Ibiza. L’établissement du Pacha Club, sur le modèle de celui d’Ibiza, et le développement d’une communauté hippie puis gaie contribuent à l’ouverture de la ville sur l’Europe et le monde. Jetez un coup d’œil sur notre album FaceBook Love Sitges.

André Giroux, blogueur blagueur

À la bonne vie !

Aucuns commentaires

Désolée, le commentaire est fermée pour cet article.